Home

Les volumes deviennent maisons, immeubles, blocs, quartiers, rues, cabanes. Ils prennent vie, leur passé faisant surface, leur matériau se révélant : poli, matifié, coloré, abrasé ; comme le mur d’un vieil appartement décati, comme le panneau d’affichage urbain maintes fois utilisé, comme la façade de maison en terre erodée par les intempéries, comme les tunnels mille fois tagués, comme la cloison habitée par les champignons et les mousses.